thermomètre infrarouge

Les cuisiniers passionnés ne peuvent plus se passer d’un thermomètre infrarouge dans la cuisine.

Alors qu’autrefois, un test au doigt devait indiquer la température approximative, il existe aujourd’hui des thermomètres numériques modernes qui indiquent exactement la température de la soupe.

Un thermomètre infrarouge permet de nombreuses choses : cuire la viande avec une précision extrême ou vérifier la température des bocaux ou des biberons pour le bébé. Le thermomètre est également idéal pour faire fondre parfaitement le chocolat afin de préparer une délicieuse mousse.


Fonction et construction des thermomètres infrarouges

Les thermomètres infrarouges, c’est bien beau, mais comment ces instruments de mesure pratiques fonctionnent-ils réellement ?


Les thermomètres infrarouges sont capables de déterminer la température d’un objet sans le toucher. La base de la mesure de la température est le rayonnement infrarouge que l’objet en question émet vers son environnement.

Il faut garder à l’esprit que tous les objets dont la température est supérieure à 0 degré Kelvin émettent une certaine quantité de rayonnement infrarouge. Cependant, ce rayonnement infrarouge n’est qu’une partie du rayonnement émis. Le reste du rayonnement électromagnétique n’a plus d’intérêt à ce stade.

Une température de 0 degré Kelvin correspond au point zéro absolu de -273,15 degrés Celsius. Correct : Même les objets ayant une température aussi basse émettent une certaine quantité de rayonnement infrarouge dans leur environnement.

 

Plus la température d’un objet est élevée, plus il émet de rayonnement infrarouge.

 

Un thermomètre infrarouge se compose essentiellement d’une lentille, d’un capteur, de l’électronique pour les calculs et d’un écran. Mais que se passe-t-il exactement à quelle station ? Comment se fait-il que le rayonnement infrarouge émis se retrouve sous la forme d’un chiffre ?

 


Structure d’un thermomètre infrarouge

Structure schématique d’un thermomètre infrarouge.


La température d’un certain point d’un objet doit être déterminée à l’aide d’un pyromètre. Il ne doit y avoir aucun autre objet entre l’objet et le thermomètre infrarouge (par exemple une vitre), car sinon une mesure correcte n’est pas possible.


Lens

L’objectif est conçu pour capter le rayonnement infrarouge émis par l’objet et pour l’imager et le focaliser sur le capteur.


Capteur

Le capteur reçoit le rayonnement infrarouge focalisé, l’amplifie et le convertit en un signal électronique correspondant. Le signal électronique est ensuite transmis à l’électronique.


Electronique

Selon les réglages du thermomètre IR, le signal électrique est converti en une quantité de sortie qui doit correspondre à la température de l’objet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *